lundi 25 avril 2011

petit circuit du vieux bourg de Cournon d'Auvergne

Ce circuit pédestre (boucle de 1h à 3h selon l'humeur) permet de découvrir le vieux bourg de Cournon d'Auvergne, et d'observer les traces du passé.
A travers les ruelles du vieux bourg médiéval, on part à la découverte d'un patrimoine architectural typique des anciens villages vignerons auvergnats (maisons vigneronnes et de polyculteurs, anciennes caves, tonnes).
On pourra aussi découvrir la richesse architecturale de l'église Saint Martin, mais aussi voir la porte de l'horloge ou le château qui abrite actuellement la mairie.

1 - Départ : devant Altamica, maison d'hôtes située 12 rue Blaise Pascal.


l'église Saint Martin Altamica Prendre la direction de l'Église Saint Martin.
Monter une trentaine de mètres.
Arrivé place de la Barrière, intersection de plusieurs voies.
Prendre la rue de la Barrière, qui conduit vers cette église.
Arrivé à la croix, prendre à droite la rue de la Halle.
En fin de parcours, on reviendra à cette église.

2 - Place de la Halle

Cette rue de la Halle conduit à la place de la Halle.

C'est l'emplacement de l'ancienne halle qui était utilisée pour "la loue" au moment des travaux agricoles importants (labours,vendanges).


3 - La tour de l'Horloge

Sur la gauche de la place se trouve la tour de l'horloge.
C'est d'abord la porte de forteresse du seigneur évêque.
La rue des Forts à droite marque l'enceinte qui encerclait l'espace des protégés de l'église et de son cimetière au Moyen Age.
En montant sur quelques mètres on arrive à la place de la petite fontaine.







4 - Place de la petite fontaine

On peut voir au n°2 de cette place un bâtiment du 18e siècle
Les ouvertures sont nombreuses et montrent le souci de clarté à l'étage d'habitation.
Le grenier est ventilé et éclairé par de petites fenêtres (œil de bœuf).

En face, une maison de vigneron.

Ensuite, en descendant, on emprunte la rue de la Tour.
On arrive rue du Bout du Plat.
Prendre cette rue à droite, puis se diriger rue Saint Hilaire.






5 - L'église Saint Hilaire

Après une trentaine de mètres, sur la gauche, on aperçoit des bâtiments récents (municipaux). Devant, on peut observer les ruines de l'église Saint Hilaire, en particulier des pierres taillées qui représentent une partie du chevet. Cette église, première église paroissiale du village, était une église romane ( 11ème et 12ème siècle).

Après quelque mètres, se diriger à gauche en direction de la mairie. On peut utiliser des escaliers métalliques pour aller sur la terrasse et voir de plus prêts les ruines de l'église.








6 - Le château fort


Il accueille aujourd'hui la mairie.
Ce château date de la fin du 17ème siècle et accueillit les derniers seigneurs de Cournon. Acheté par la municipalité en 1852, il a abrité la mairie, l'école chrétienne, puis l'école laïque de garçons.
Aujourd'hui, il comporte des salles et bureaux de la mairie.
Lors des derniers travaux, l'ancien jardin a été reconstitué. Il est placé sur la terrasse couvrant la salle de mariage de la mairie qui s'ouvre dans la rue sous la Terrasse.
Après être passé devant la mairie, continuer tout droit et prendre la rue de la Treille qui monte. Bifurquer ensuite sur la droite, rue Saint Verny.

7 - rue Saint Verny

Saint Verny est le saint patron des vignerons. On verra sa statue dans
l'église Saint Martin.
Au bout de de la rue Saint-Verny, ne pas prendre la rue des vignerons, mais tourner à gauche rue du Cep pour rejoindre la rue de la treille.
Comme on s'en aperçoit, ce sont des noms de rue qui parlent.
Mais aussi des maisons de vigneron bien caractéristiques.
Arrivé rue de la Treille, la monter pour rencontrer, perpendiculaire, la rue de la Croze qu'il faut emprunter sur la droite.

8 - Place de la Croze

Au bout de la rue de la Croze, sur la droite, on peut voir au n°3, une maison du début du XVIIIè siècle.Elle est d'architecture traditionnelle avec utilisation de matériaux locaux et une génoise.
Une tour ronde contenant l'escalier sert aussi de pigeonnier.





De la place de la Croze, on aperçoit à l'angle de la rue des Vergers et de l'allée des cerisiers, une maison dont l'architecture est d'origine.








Sur cette place, on observe des noyers (l'huile de noix était produite à cournon), et des anciennes caves. Il y avait auparavant une dizaine de riches propriétaires vignerons à Cournon qui ont utilisé les caves situées au fond de la place.





Monter le chemin blanc jusqu'au réservoir d'eau.
On en profite pour admirer le panorama, Église Saint Martin, monts en arrière plan.

Arrivé au chemin qui conduit sur le plateau du traps, on prend complètement à gauche non pas la rue de la Rotonde, mais la rue du Traps.

9 - rue du Traps


Dans le vieux bourg, 60% des maisons antérieures à 1914 ont conservé les caractéristiques de la maison vigneronne : escalier parallèle à la façade, l'avancée du toit, la construction en hauteur.

L'échelle sociale est visible à travers l'habitat. Ainsi, on peut observer
- la maison du vigneron qui peut vivre grâce à la vigne
- la maison du propriétaire qui possède les meilleures terres et les plus étendues
- la maison du journalier qui n'a pas de terre et travaille chez les plus riches



10 - l'huilerie




A la fin de la rue du Traps, descendre sur la droite en direction de l'église en empruntant la rue de la Perche.
Au numéro 12 se trouve une des anciennes huilerie de Cournon. Au 18ème siècle, il se produisait autant d'huile de noix que de vin à Cournon.
Elle a été restaurée pour devenir un éco-musée.


11 - l'Eglise Saint Martin


Édifiée sur le site de l'ancienne abbaye Saint Martin, l'église Saint-Martin s'apparente aux église romanes majeures d'Auvergne (Notre-Dame du Port de Clermont, St-Austremoine d'Issoire, Orcival, St-Nectaire et St-Saturnin).

A l'intérieur, on y découvre les étonnantes peintures murales datant du XIVè siècle.

Depuis 1912, l'abside, les travées qui la précèdent et leurs bas-côtés sont classés aux monuments historiques.



Ensuite, redescendre
la rue de la Barrière
pour rejoindre le point de départ.

Altamica


Et la boucle est bouclée.



-----------------------
Remerciements :
- l'association "Connaissance de Cournon", auteur du livre "Cournon d'Auvergne" tiré à 3000 exemplaires en octobre 2006.
- la Mairie et la Régie de la ville de Cournon d'Auvergne, éditeur et diffuseur.
- Cournon blog pour certaines photos mises à notre disposition.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :


1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire


Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!